Comment se porte l'évaluation par les pairs?

in

Publons et Clarivate Analytics viennent de publier conjointement le rapport "Global State of Peer Review 2018". La première édition de ce rapport jette un éclairage sur les pratiques de révision par les pairs, un aspect encore peu étudié du cycle de la publication scientifique.

Quatre grandes questions sont étudiées dans le rapport : 1) Comment se porte la révision par les pairs?; 2) Le processus de révision est-il efficient?; 3) Que connaissons-nous de la qualité de la révision? et 4) Que nous réserve l'avenir?

On y apprend notamment que :

  • Le nombre d'articles publiés a augmenté depuis 2013 de 2,6% alors que le nombre d'articles soumis a augmenté de 6,1% durant la même période;
  • 84,8% des chercheurs sondés dans le cadre de cette étude croient que les institutions devraient exiger et reconnaître le travail de révision par les pairs des chercheurs;
  • Il y a un important déséquilibre entre les contributions à la révision de la part des pays émergents vs le nombre de publications de ces mêmes pays. En d'autres termes, la distribution géographique des experts sollicités pour la révision par les pairs ne reflète pas la distribution des auteurs des articles, au détriment des pays émergents. 
  • Les éditeurs doivent faire plus de demandes de révision auprès de chercheurs pour qu'un article soit révisé (une moyenne de 2,4 demandes par article en 2017 contre 1,9 en 2013);
  • Le Canada est un des pays les plus lents en termes de temps de révision d'un article.

Bonne lecture!