L'hydroxychloroquine à la rescousse des trottinettes

in

Éditeur et revue prédatrice, vous connaissez? Un chercheur suisse s'est amusé à leur dépend, et au dépend de certaines personnalités françaises, en publiant très facilement une étude bidon démontrant que l’hydroxychloroquine peut éviter les accidents de trottinette... mais seulement à Marseille.

L'article, publié dans l’Asian Journal of Medecine and Health, a ensuite été rétracté "after reporting of serious scientific fraud" (dixit la revue). Mais qui est donc le fraudeur? De toute évidence, l'éditeur n'a fourni aucune révison par les pairs, même pas une lecture attentive. Et pour cause: les auteurs se nomment pourtant Didier Lembrouille, Sylvano Trotinetta, Otter F Hantome, et Nemo Macron (avec adresse à l'Élysée à Paris...). De plus, le premier auteur travaille au Belgian Institute of Technology and Education (BITE...), Couillet, Belgique. Le reste est de la même eau.

En savoir plus (et rigoler davantage): https://www.rtbf.be/info/dossier/epidemie-de-coronavirus/detail_canular-un-chercheur-suisse-publie-une-fausse-etude-sur-l-efficacite-de-l-hydroxychloroquine-dans-les-accidents-de-trottinettes?id=10563423

La version complète de l'article publiée initialement : https://www.researchgate.net/publication/343671758_SARS-CoV-2_was_Unexpectedly_Deadlier_than_Push-scooters_Could_Hydroxychloroquine_be_the_Unique_Solution

La version rétractée par la revue prédatrice : https://www.journalajmah.com/index.php/AJMAH/article/view/30232/56722

Le compte rendu de la cascade sur le blogue d'un des auteurs : http://www.mimiryudo.com/blog/2020/08/le-meilleur-article-de-tous-les-temps/

--

Et pour éviter les prédateurs, un outil pour les identifier :  http://www.cabells.com/predatory