La science a-t-elle un sexe?

in

Des chercheurs de l'Université de Californie à San Diego et de l'Université de Montréal ont analysé plusieurs millions de références bibliographiques provenant de la base de données Web of Science, de ThomsonReuters, et couvrant la période 2008 à 2012. Ils en ont tiré un portrait assez révélateur de la place des femmes dans la recherche académique. Et assez peu flatteur.

En résumé, les femmes signent ou cosignent assez peu d'articles scientifiques, et leur participation n'est principalement marquée que dans les secteurs à saveur "traditionnellement féminins", comme les sciences infirmières, la santé, la nutrition, etc.

L'analyse est disponible en ligne. Pour des raisons d'interactivité, il est recommandé d'utiliser Chrome. En posant le curseur sur un des cercles, la catégorie et le ratio de cette catégorie s'affichent.

Larivière, V et al. Global gender disparities in science, http://info.ils.indiana.edu/gender/index.php#geo