Études biomédicales : La fraude responsable des deux tiers des rétractations

in

Une étude publiée dans la revue PNAS montre que la manipulation des données ou le plagiat sont à l'origine des deux tiers des rétractations d'études biomédicales publiées dans le monde.

Les auteurs ont déterminé qu'environ 21% des rétractations étaient liées à une erreur alors que 67% des rétractions étaient liées à des fautes professionnelles dont 43% à de la fraude (prouvée ou soupçonnée), à la similarité avec des travaux déjà publiés (14%) et au plagiat (10%). Il y a un 12% restant pour des causes indéterminées.

Les auteurs ont analysé 2047 études objet d'une rétractation dans la littérature biomédicale ainsi que dans des bases de données.

 

Pour en savoir plus :

Fang, F. C., Steen, R. G., & Casadevall, A. (2012). Misconduct accounts for the majority of retracted scientific publications. Proceedings of the National Academy of Sciences.

Cyberpresse (2012). Études biomédicales: la fraude responsable des deux tiers des rétractations.Publié le 02 octobre 2012 à 13h18- Mis à jour à 13h18. Section science

Couzin-Frankel, J. (2012). Misconduct, Not Mistakes, Causes Most Retractions of Scientific Papers - ScienceInsider