Cartel des citations

in

L'éditeur Thomson Reuters a créé en 2006 une évaluation des schémas anormaux de citations pour tenter d'enrayer l'activité des «cartels de citations», qui gonflent artificiellement la réputation de certains journaux scientifiques, et,  même,  de certains chercheurs.  Pour plus de dissuasion, la société indiquera dès l'an prochain le nom des journaux punis, au lieu de simplement les retirer de la liste du Journal of Citation Reports.

Les citations en question sont celles des études scientifiques. Plus une étude est citée, plus elle est considérée comme importante. Même chose pour un journal scientifique. Or, certains chercheurs s'entendent entre eux pour se citer les uns les autres, pour augmenter leur «facteur d'impact» comme calculé par Thomson Reuters. Des journaux scientifiques font de même, ce qui oblige les chercheurs qui leur soumettent des études à citer en priorité d'autres journaux du «cartel».

Pour en savoir plus: Pratiques douteuses dans certains journaux scientifiques (cyberpresse, 30 août 2012)