Fraude scientifique: la solution britannique

in

Les cas de fraude scientifique sont en croissance dramatique dans le monde, jusqu'à 25 fois plus qu'il y a 15 ans. Plagiat, pseudo-découvertes basées sur des données manipulées, résultats "orientés" par l'entreprise privée, la fourchette des malversations semble aussi s'élargir. Les outils technologiques pour détecter le plagiat, de même que la surveillance de plus en plus forte par les pairs de ces dérives néfastes pourraient aussi expliquer cette hausse des cas reconnus.

Tombouctou: bibliothèque en exil...

in

Les manuscrits de Tombouctou forment un ensemble de documents datant de la période impériale ouest-africaine. La majorité d'entre eux ont rédigés directement à Tombouctou, à l'époque où cette ville était un haut lieu de savoir. Les plus anciens datents du 13e siècle.

Mendeley passe aux mains du géant Elsevier

in

Rumeur officiellement confirmée le 8 avril 2013, le gestionnaire de références bibliographiques et plateforme de collaboration Mendeley a été acquis par l'éditeur Elsevier, un des plus grands éditeurs de revues scientifiques au monde, que vous connaissez très certainement pour sa plateforme ScienceDirect et sa base de données Scopus.

A lire: Le déclin des grandes revues

in

Dans le numéro de février de Découvrir, le magazine de l’ACFAS, le chercheur Vincent Larivière de l’Université de Montréal signe un court article sur l’évolution récente des « revues savantes », l’épine dorsale autour de laquelle s’est articulée la diffusion des connaissances scientifiques.

Études biomédicales : La fraude responsable des deux tiers des rétractations

in

Une étude publiée dans la revue PNAS montre que la manipulation des données ou le plagiat sont à l'origine des deux tiers des rétractations d'études biomédicales publiées dans le monde.

Cartel des citations

in

L'éditeur Thomson Reuters a créé en 2006 une évaluation des schémas anormaux de citations pour tenter d'enrayer l'activité des «cartels de citations», qui gonflent artificiellement la réputation de certains journaux scientifiques, et,  même,  de certains chercheurs.  Pour plus de dissuasion, la société indiquera dès l'an prochain le nom des journaux punis, au lieu de simplement les retirer de la liste du Journal of Citation Reports.

Syndiquer le contenu